Tous les conseils pour bien choisir
votre monte escalier

Les solutions de financement

Vous ne savez pas comment financer l’achat de votre monte escalier ? Pourtant de nombreuses solutions existent :

1/ Obtenir un Crédit d’impôt

Les aménagements en faveur du maintien à domicile des séniors ou des personnes à mobilité réduite peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt.
Les conditions pour y prétendre sont assez simples :

  • Une seule et même entreprise doit facturer l’achat de l’appareil et son installation.
  • Le monte escalier doit être installé dans la résidence principale.
  • Être propriétaire d’un logement neuf ou ancien.

Veillez à demander à l’entreprise qui a réalisé la vente et la pose du monte personne une facture acquittée. Si toutes ces conditions sont remplies : reportez le crédit d’impôt sur la déclaration d’impôts de l’année qui suit les travaux.
Le montant du crédit d’impôt est de 25 % de la somme dépensée.
Les montants sont plafonnés à 5 000 € pour une personne seule et 10 000 € pour un couple.

2/ Les subventions comme aide au financement du monte escalier

Plusieurs organismes peuvent prendre en charge tout ou une partie de l’installation :
• La caisse de retraite principale ou complémentaire peut couvrir entre 30 % et 70 % du montant des travaux.
• L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) offre des possibilités de prise en charge à hauteur de 70 % et pour un montant de 8 000 € maximum ;
• Les collectivités territoriales : Conseil régional, Conseil général, commune proposent également des aides. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie en premier lieu, qui saura vous donner les contacts utiles pour ce type de demandes.

3/ Les crédits à taux avantageux

Les crédits pour l’amélioration de l’habitat sont souvent à taux avantageux. Ils sont proposés par la plupart des structures financières, et les meilleurs fournisseurs de monte escalier peuvent offrir un crédit à faible taux.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)
Share this: